déplaisant


déplaisant

déplaisant, ante [ deplɛzɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• 1190 aussi « mécontent »; de déplaire
1Qui ne plaît pas. désagréable; dégoûtant, répugnant. Un endroit très déplaisant. Personne déplaisante. disgracieux; antipathique. « tu n'es pas si vilaine [...] . Il y en a de bien plus déplaisantes que toi » (Sand).
2Qui contrarie. agaçant, contrariant, désagréable, gênant, pénible. Bruit déplaisant. Réflexion déplaisante. désobligeant. Manières déplaisantes.
⊗ CONTR. Agréable, aimable , attrayant, charmant, plaisant.

déplaisant, déplaisante adjectif Qui déplaît, qui est antipathique, désagréable : Un garçon déplaisant. Qui fâche ou choque, qui agace ; ennuyeux, irritant : Une remarque déplaisante.déplaisant, déplaisante (synonymes) adjectif Qui déplaît , qui est antipathique, désagréable
Synonymes :
- désagréable
- désobligeant
Qui fâche ou choque, qui agace ; ennuyeux, irritant
Synonymes :
- agaçant
- fâcheux

déplaisant, ante
adj.
d1./d Qui ne plaît pas. Un visage déplaisant. Une situation déplaisante. Syn. antipathique, désagréable.
d2./d Qui contrarie, qui offense. Des allusions déplaisantes. Syn. désobligeant.

⇒DÉPLAISANT, ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de déplaire.
II.— Adj. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Qui déplaît.
A.— Qui ne répond pas au goût général ou à la sensibilité, aux aspirations de quelqu'un. Synon. désagréable, dégoûtant, malplaisant (vx); anton. agréable, attrayant, plaisant. Manières de vivre qui me paraissent déplaisantes, répugnantes (BARRÈS, Cahiers, t. 8, 1909-11, p. 226) :
Dans l'état de faiblesse, de défaillance où vous êtes, il suffirait, pour vous mettre en déroute, de si peu de chose, d'une figure déplaisante, d'un mot malheureux, d'un milieu antipathique, d'un rien...
HUYSMANS, En route, t. 1, 1895, p. 124.
À la tournure négative. Il n'est pas déplaisant, trop grand pour moi, solide, et il valse bien (COLETTE, Cl. école, 1900, p. 309).
En partic., domaine des relations amoureuses. Étais-je donc si laide, si déplaisante qu'aucun de vous n'ait consenti à me prendre pour maîtresse (CLAUDEL, Tête d'Or, 1901, p. 205).
SYNT. Fort, particulièrement, souverainement déplaisant; bruit, mot, propos, ton, visage déplaisant(s); déplaisant à/de voir; être, trouver déplaisant.
B.— Qui est choquant, irritant, contrariant. Ça m'a contrarié plus d'un coup. À cette heure, l'idée ne m'est point déplaisante (BERNANOS, M. Ouine, 1943, p. 1518).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. :271. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 204, b) 301; XXe s. : a) 459, b) 540.
DÉR. Déplaisamment, adv., rare. D'une manière qui déplaît. Cette verve, qui d'ordinaire me ravissait, sonnait déplaisamment. (...) Et rien n'était plus choquant que l'effet de ses paroles dans une atmosphère où je n'avais jamais entendu développer que des avis mesurés et le préjugé commun (LACRETELLE, Silbermann, 1922, p. 78). []. 1re attest. 1458 desplaisamment (A. GREBAN, Mystère de la passion, éd. O. Jodogne, 1235), attest. isolée, à nouv. en 1834 (BOISTE); du rad. de déplaisant, part. prés. de déplaire, suff. -ment2. Fréq. abs. littér. : 2.

déplaisant, ante [deplɛzɑ̃, ɑ̃t] p. prés. et adj.
ÉTYM. 1190, signifie aussi « mécontent » en anc. franç; de déplaire.
1 Qui ne plaît pas. Désagréable, dégoûtant, répugnant. || Une personne physiquement déplaisante. Disgracieux, laid. || Visage déplaisant (→ Figure, tête à claques). || Personne moralement déplaisante. Antipathique.Mésavenant; c'est un vilain oiseau.
1 Elle (Cosette) le trouva fade, niais, sot, inutile, fat, déplaisant, impertinent, et très laid.
Hugo, les Misérables, IV, IV, V.
2 Mais, Fadette, tu n'es pas si vilaine que tu le crois, ou que tu veux bien le dire. Il y en a de bien plus déplaisantes que toi à qui l'on n'en fait pas reproche.
G. Sand, la Petite Fadette, XIX, p. 130.
3 C'est un esprit des plus confus (…) et qui rend encore plus déplaisantes, par sa façon de les énoncer, les choses qu'il dit.
Proust, À la recherche du temps perdu, t. III, p. 60.
4 Boileau, Voltaire ou La Harpe jugeaient d'un poème qu'il était aimable ou déplaisant, qu'il flattait ou froissait le goût, les règles, la nature.
J. Paulhan, les Fleurs de Tarbes, I, 3, p. 52.
Par euphém. || Il n'est pas déplaisant : il plaît.
2 (Choses). Qui contrarie, produit un effet désagréable. Agaçant, blessant, contrariant, désagréable, ennuyeux, fâcheux, gênant, irritant, pénible. || Bruit déplaisant. || Contretemps déplaisant. || Réflexion déplaisante. Désobligeant. || Manières déplaisantes.
5 Je ferme l'électricité. Je congédie les pensées déplaisantes et je sens que je m'enfonce.
G. Duhamel, Cri des profondeurs, IV, p. 77.
CONTR. Agréable, appétissant, attrayant, beau, charmant, plaisant, réjouissant.
DÉR. Déplaisamment.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • déplaisant — DÉPLAISANT, ANTE. adj. Désagréable, qui fâche, qui chagrine. Un homme déplaisant. Figure déplaisante. Manière déplaisante. C est la chose du monde la plus déplaisante. Il n y a rien de si déplaisant que cela. Rien ne m est plus déplaisant. Il est …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • déplaisant — déplaisant, ante (dé plè zan, zan t ) adj. 1°   Qui déplaît, qui fâche, qui chagrine. Un homme déplaisant. Des manières déplaisantes. Un séjour déplaisant. •   L âme végétale développe dans les espèces innombrables des animaux toutes les formes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • déplaisant — Déplaisant, [déplais]ante. adj. v. Desagreable, qui déplaist, qui fasche, qui chagrine. C est la chose du monde la plus déplaisante. Il n y a rien de si déplaisant que cela. Il est déplaisant de perdre tousjours. On dit, qu Un homme est bien… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • DÉPLAISANT — ANTE. adj. Désagréable, qui déplaît, qui fâche, qui chagrine. Un homme déplaisant. Figure déplaisante. Manières déplaisantes. C est la chose du monde la plus déplaisante. Il n y a rien de si déplaisant que cela. Rien n est plus déplaisant. Il est …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • déplaisant — adj., désagréable, exigeant, (de façon habituelle) ; de mauvaise compagnie : déplézan (Saxel.002) / déplézin (Thônes) / déplyézê (Albanais.001) // mâ plézan (Aix), TA, E ; magor, magossa, e (Taninges). E. : Maladroit. A1) déplaisant, haïssable,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • deplaisant — de|plai|sant* [deplɛ zã:] <aus gleichbed. fr. déplaisant zu déplaire »missfallen«, dies über das Vulgärlat. aus lat. displicere> (veraltet) unangenehm …   Das große Fremdwörterbuch

  • DÉPLAISANT, ANTE — adj. Qui déplaît ou qui est de nature à déplaire. Un homme déplaisant. Figure déplaisante. Manières déplaisantes. Séjour déplaisant …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • déplaisante — ● déplaisant, déplaisante adjectif Qui déplaît, qui est antipathique, désagréable : Un garçon déplaisant. Qui fâche ou choque, qui agace ; ennuyeux, irritant : Une remarque déplaisante. ● déplaisant, déplaisante (synonymes) adjectif Qui déplaît …   Encyclopédie Universelle

  • ingrat — ingrat, ate [ ɛ̃gra, at ] adj. et n. • 1361; lat. ingratus, rac. gratus; cf. gré 1 ♦ Qui n a aucun gré, aucune reconnaissance. ⇒ oublieux. La jeunesse est naturellement ingrate. Se montrer, être ingrat pour, vis à vis de qqn. Ne soyez pas ingrats …   Encyclopédie Universelle

  • antipathique — [ ɑ̃tipatik ] adj. • 1568; de antipathie 1 ♦ Vx Antipathique à qqch. Sans affinité avec, contraire à. ⇒ incompatible. « La position défensive est antipathique au caractère français » (Chateaubriand). 2 ♦ (1835) Mod. Qui inspire de l antipathie. ⇒ …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.